CYCLISME, RANDO, BLAGUES, CONVERSATION............
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Amstel Gold Race 2010

Aller en bas 
AuteurMessage
Claudio
MODO/ L'ACROBATE
MODO/ L'ACROBATE
avatar

Nombre de messages : 5073
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 12/01/2007

25042010
MessageAmstel Gold Race 2010

new Amstel Gold Race 2010

Gilbert, trop fort


Imbattable sur le Cauberg, après avoir été attaqué de toute part au cours de la dernière heure, Philippe Gilbert (Omega Pharma) a remporté de très belle manière l’Amstel Gold Race 2010. Le Belge devance les étonnants Ryder Hesjedal (Garmin) et Enrico Gasparotto (Astana).


Une longue échappée

Sept coureurs vont passer la majeure partie de l’après-midi en tête : Thierry Hupond (Skil-Shimano), Steven Van Vooren (Topsport) Arnoud Van Groen (Vacansoleil), Rafael Valls (Footon-Servetto), Staf Scheirlinckx (Omega Pharma-Lotto), Peter Wrolich (Milram) et Sebastien Delfosse (Landbouwkrediet). Sept jusqu’à ce que Rafael Valls lâche. Un groupe de six aborde ainsi les derniers kilomètres de course avec une avance qui varie entre 3 et 5 minutes, avant la réelle réaction du peloton. Preben Van Hecke (Topsport), Dirk Bellemackers (Landbouwkrediet) et Albert Timmer (Skil-Shimano), puis un peu plus tard Niki Terpstra (Milram) vont sortir, en vain.


La Saxo Bank ne se cache pas

C’est plutôt l’équipe Saxo Bank qui a alors les choses en main. Malgré la chute de Frank Schleck en début de tracé, qui ne l’a pas empêché de repartir, la formation de Bjarne Riis roule à fond. Parfois assistée par Rabobank ou Lampre, elle fait chuter l’écart, et c’est à environ 30 kilomètres du but que la jonction est opérée. Une nouvelle course commence alors, avec encore six bosses à escalader. Et la Saxo Bank, avec Jakob Fuglsang, ne relâche alors pas son effort. Elle continue de diriger l’épreuve et imprime un tempo élevé. Il est alors évident que les frères Schleck sont là pour jouer la gagne.


Marcato, le premier à dégainer

Passé le Gulperbergweg, la Rabobank prend le relai en tête de peloton, misant tout sur Robert Gesink en cas de sélection, ou sur Oscar Freire en cas de sprint sur le Cauberg. Une variété des cartouches que n’a pas certaines autres équipes, contraintes d’attaquer. C’est ce que choisit de faire Cadel Evans pour BMC Racing. Il se porte en tête et donne tout sur le plat. Et à proximité de la banderole des 20 km, au Kruisberg, c’est Marco Marcato (Vacansoleil) qui file en solitaire. Derrière, les favoris se regardent et se testent, mais ne réagissent pas. L’Italien part donc pour un petit contre-la-montre dans les routes étroites du Limbourg.


Les favoris s’affirment

Sur l’Eisenbosweg, Andy Schleck prend ses responsabilités. On est encore loin du Cauberg, et pourtant, le Luxembourg tente le quitte ou double : il part seul à la poursuite de Marco Marcato. La réplique est immédiate pour Philippe Gilbert, qui fait l’effort. Ils sont finalement plusieurs à recoller à l’Italien, pour former un groupe très intéressant. Mais le peloton n’est pas loin et revient au contact. Un coup pour rien, donc. Andy Schleck essaye bien de relancer l’allure sur le Fromberg, mais en vain. Damiano Cunego tente aussi sa chance, et à force d’insister, la sélection s’opère à nouveau. Et on a alors un quatuor de tête, avec le Petit Prince, mais aussi Philippe Gilbert, Frank Schleck et Alexander Kolobnev. Mais une fois de plus, le peloton tient le coup et revient.


Cinq hommes se détachent

Il faut donc attendre le Keutenberg pour voir les nouvelles attaques. Peu avant le pied, Serguei Ivanov s’y essaye. Et c’est Philippe Gilbert qui va le chercher. Ils abordent ainsi l’avant-dernière montée du jour à deux, avec la ferme intention de prendre du champ. Mais Serguei Ivanov s’en va seul. Le tenant du titre file à l’avant et donne tout pour un incroyable doublé, avant de finalement plafonner. Au tour alors de Philippe Gilbert de tenter sa chance : la course est folle ! Serguei Ivanov, Alexander Kolobnev, Frank Schleck et Damiano Cunego se retrouvent alors à sa poursuite. Sur les portions planes qui mènent à Valkenburg, le Wallon est nez au vent, et doit se montrer sage : il constate le retour de ses rivaux. Ils sont alors cinq à vouloir rallier le Cauberg pour la gagne.


Kolobnev poursuivi

Alexander Kolobnev n’attend pas la montée finale, et choisit de partir en solo. Le Russe prend du champ, et se présente en tête avec 8 kilomètres encore à parcourir. Derrière, Serguei Ivanov, son coéquipier, laisse logiquement travailler Philippe Gilbert, Damiano Cunego et Frank Schleck, ancien partenaire de l’homme de tête chez Saxo Bank. Il doit alors résister face aux poursuivants, pointés à moins de 10 secondes, mais aussi face à un peloton fourni et enfin organisé, qui reste au contact, à 20 secondes. A 5 kilomètres de l’arrivée, le peloton va revenir sur le quatuor intercalé. C’est alors du “tous contre Kolobnev.”

Jonction sur le Cauberg, et victoire facile de Gilbert
Alexander Kolobnev file jusqu’à la flamme rouge. Mais sur le Cauberg, il coince. Carlos Barredo est le premier à le doubler, mais rapidement, Philippe Gilbert vient se positionner en tête, tel un patron. Il réagit à la belle tentative du surprenant Bert De Waele, et dans les derniers hectomètres, il décolle. Irrésistible, le Belge part seul et personne ne peut le suivre. Sprintant sans calculer, le coureur d’Omega Pharma-Lotto ne sera pas revu, gagnant détaché. Un succès obtenu à la manière de ceux qu’il avait collectionné à l’automne 2009. Il devance les surprenants Ryder Hesjedal (Garmin) et Enrico Gasparotto (Astana), deuxième et troisième.


Classement:

1. Philippe Gilbert (Omega Pharma)
2. Ryder Hesjedal (Garmin) +0′02″
3. Enrico Gasparotto (Astana) m.t.
4. Bert de Waele (Landbouwkrediet) +0′05″
5. Roman Kreuziger (Liquigas) m.t.
6. Damiano Cunego (Lampre) m.t.
7. Frank Schleck (Saxo Bank) +0′07″
8. Marco Marcato (Vacansoleil) +0′09″
9. Karsten Kroon (BMC) +0′11″
10. Christopher Horner (Radio Shack) m.t.
__________________________

12. Serguei Ivanov (Katusha) m.t.
13. Cadel Evans (BMC) m.t.
16. Sylvain Chavanel (Quick Step) +0′19″
18. Andy Schleck (Saxo Bank) +0′25″
23. Robert Gesink (Rabobank) +1′38″
64. Simon Gerrans (Team Sky) +3′38″
DNF. Joaquin Rodriguez (Katusha)
DNF. Jean-Christophe Péraud (Omega Pharma)

_________________
La vie est comme un miroir. Si tu lui souris, elle te renvoie ton image.

(Louis Nucera)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Amstel Gold Race 2011
» Amstel Gold Race 2011
» Résultats : Amstel Gold Race (1HC)
» Amstel Gold Race 2012
» AMSTEL GOLD RACE --P.B.-- 17.04.2011
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Amstel Gold Race 2010 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Amstel Gold Race 2010

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sandra Sundy Vélo :: BLOG DE L'INFOS-
Sauter vers: