CYCLISME, RANDO, BLAGUES, CONVERSATION............
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tour De France 2011: Dossier n°23 /Résultats

Aller en bas 
AuteurMessage
Angelo
MODO/ L'ANGE DES CIMES
MODO/ L'ANGE DES CIMES
avatar

Nombre de messages : 5954
Age : 40
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 06/01/2007

24072011
MessageTour De France 2011: Dossier n°23 /Résultats

new Tour De France 2011: Dossier n°23 /Résultats

Etape 16 Accidentée mardi 19 juillet Saint-Paul-Trois-Châteaux > Gap 162.5 km 

Profil:





Cols et cotes:

Km 151.0 - Col de Manse - 9.5 km de montée à 5.2 % - Catégorie 2


Analyse:



Thor frappe une 2ème fois, Contador retrouve ses jambes

Quelle étape intéressante ! Les Pyrénées avaient laissé pas mal de monde sur leur faim, les leaders s’étant tous neutralisés.

Cette “petite” étape de transition ne devait pas faire d’écarts ni marquer le Tour et pourtant, on a vu un superbe spectacle.

Devant pour la victoire d’étape et derrière pour le classement général avec un Contador des grands jours qui a attaqué là où on ne l’attendait pas et qui a profité des limites des Schleck dans ce genre de conditions.


Une très belle étape. Résumé.

Les échappés du jour

Les échappés du jour n’ont pu partir qu’après 100km dans l’étape. Après la journée de repos, les équipes n’étaient visiblement pas décidées à laisser sortir du peloton aussi facilement.

La première heure de course a même été couru à 51km/h de moyenne, c’est dire le rythme de folie du peloton à ce moment-là.

Il restait donc environ 60km de course lorsque la bonne échappée s’est formée avec Marco Marcato (Vacansoleil-DCM), Tony Martin (HTC-Highroad), Andriy Grivko (Astana), Thor Hushovd (Garmin-Cervélo), Alan Perez Lezaun (Euskaltel-Euskadi), Edvald Boasson Hagen (Team Sky), Ryder Hesjedal (Garmin-Cervélo), Dries Devenyns (Quickstep), Mikhail Ignatiev (Katusha) et Jérémy Roy (FDJ) qui est vraiment le baroudeur du peloton sur ce Tour.

Voir Thor Hushovd a dû lui donner des sueurs, Roy n’ayant pas digéré la fin de l’étape de Lourdes remportée par le norvégien. Il a en effet déclaré qu’il dormait mal et revoyait souvent ce final maudit depuis Lourdes.


Le col de Manse en juge de paix

Dans la montée du col de Manse, seule difficulté de la journée dans l’étape déjà rendue difficile par l’allure du peloton mais aussi par les conditions météo, pluie et froid, les coureurs se sont départagés dans la montée dont le sommet se situait à 11,5km de l’arrivée.

Ryder Hesjedal est sorti, contré ensuite par son coéquipier norvégien Thor Hushovd et par Edvald Boasson Hagen, son compatriote.

Très bons descendeurs, les deux scandinaves sont vite revenus dans la descente sur Hesjedal, pourtant ancien Vététiste de très bon niveau, notamment champion du monde espoirs de cross country.

Derrière eux, le reste de l’échappée est monté comme il a pu et la descente s’est faite en ordre dispersé avec des coureurs seuls mais aussi par petits groupes.

Pour la victoire d’étape, il a rapidement été clair que cela se jouerait entre norvégiens, Hushovd et Boasson Hagen étant de très bons sprinteurs.
A ce jeu-là, l’aîné des deux, champion du monde en titre a surpris son cadet et a remporté sa 2ème victoire sur le Tour cette année après celle de Lourdes.

Quel Tour nous fait ce Thor (cela se prononce Touuuur en roulant le r, d’où le jeu de mot) ! Maillot jaune après la victoire de son équipe dans le contre la montre, 2 victoires d’étapes.


Le retour du Pistolero

Et non, Alberto Contador n’est pas mort. Il l’a montré aujourd’hui dans la montée du col de Manse.

Alors qu’on n’attendait pas d’attaque de sa part avant les vraies Alpes, le madrilène a attaqué à 3km de sommet de la difficulté du jour, profitant des conditions météo extrèmes et du fait que les frères Schleck sont de piètres descendeurs et ont peur des descentes, notamment Andy depuis la mort de son collègue Wouter Weylandt au printemps.

Contador, d’abord contré par Voecker qui n’en finit plus de surprendre par son aisance dans la montagne a ensuite de nouveau attaqué par deux fois pour finir en haut du col avec uniquement Evans et Sanchez avec lui, entamant d’ailleurs la descente avec deux des meilleurs descendeurs du peloton.


Les Schleck à la ramasse dans la descente

Derrière ces trois hommes, le groupe comprenant le reste des favoris dont les frères Schleck, Basso et Voeckler est passé avec un peu plus de 25s de retard.

Au fur et à mesure de la descente humide, plusieurs petits groupes se sont formés, Andy Schleck reculant de plus en plus à mesure que la ligne approchait si bien que le plus jeune des frères Luxembourgeois a perdu plus d’une minute sur Evans, Sanchez et Contador ce soir.

Frank, son aîné, arrivé un peu avant, limite la casse mais perd tout de même du temps.

A la ramasse dans la descente, dans le dur dans la montée, les frères Schleck ont semblé montrer leurs limites à moins que ce ne soit juste le temps qui ne leur convenait pas comme ils semblaient l’indiquer ce soir.

Leur père a indiqué que ses fils n’aimaient pas prendre de risque dans les descentes. Quand on sait qua l’étape de demain se termine sur 60km de descente, je pense que plusieurs de leurs adversaires vont préparer des stratégies pour leur faire perdre un maximum de temps.

Toujours est-il qu’en dehors d’un possible jour sans des leaders de Leopard, Contador paraît retrouver son coup de pédale du Giro ce qui doit en effrayer plus d’un parmi les favoris encore en course.

Quant à Evans, il a une nouvelle fois montré qu’à défaut de pouvoir revenir tout seul sur Contador et le contrer, il restait très fort, certainement le plus dangereux adversaire de Contador pour la bataille des Alpes.

Les prochains jours s’annoncent palpitants !


Le point sur les classements à la veille des Alpes

Au classement général, même si Thomas Voeckler conserve le maillot jaune à la veille des Alpes, il a perdu du temps sur tous ses rivaux (sauf Andy Schleck) pour la première fois depuis qu’il le porte. Début de la fin pour le français ?

Du côté des favoris, Evans, Contador et Sanchez reprennent du temps sur les frères Schleck, Basso et Cunego. Cela annonce un passage des Alpes des plus palpitants.

Pas de modification chez les autres porteurs de maillot non plus mais il pourrait y en avoir ces trois prochains jours, Jelle Vanendert ayant montré des petites faiblesses dans le col du jour. Dur quand on vise le maillot à pois pour Paris.

Pour le classement du maillot vert, même s’il a fini très fort aujourd’hui, Cavendish sera menacé par les délais ces prochains jours. Rojas a prévu de tout faire pour le faire sauter en accélérant la course. Le mettre hors course permettrait à l’espagnol de devenir maillot vert ce qu’il ne pense apparemment pas pouvoir faire à la régulière.


Interview du vainqueur Étape :



Résumer de l'étape 16 du Tour de France 2011:


_________________
Vous voulez vous aimer : aimez-vous donc dans les autres ; car votre vie est dans les autres, et sans les autres votre vie n'est rien.

(Pierre Leroux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» [Semaine des As 2011] Résultats et commentaires
» TRAIL TOUR NATIONAL 2011
» AFCPL Tour: calendrier 2011
» 20 Juillet Tour du Cantal Cadets
» Tour du Pays Basque 2011
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Tour De France 2011: Dossier n°23 /Résultats :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Tour De France 2011: Dossier n°23 /Résultats

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sandra Sundy Vélo :: BLOG DE L'INFOS-
Sauter vers: