CYCLISME, RANDO, BLAGUES, CONVERSATION............
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tour De France 2011: Dossier n°27 /Résultats

Aller en bas 
AuteurMessage
Angelo
MODO/ L'ANGE DES CIMES
MODO/ L'ANGE DES CIMES
Angelo

Nombre de messages : 5954
Age : 40
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 06/01/2007

24072011
MessageTour De France 2011: Dossier n°27 /Résultats

new Tour De France 2011: Dossier n°27 /Résultats

Etape 20 Contre-la-montre individuel samedi 23 juillet Grenoble > Grenoble 42.5 km

Profil:





Cols et cotes:

Aucune montée référencée dans cette étape.


Analyse:



Martin gagne en spécialiste juste devant Evans qui remporte le Tour

On le savait plus fort que les frères Schleck dans le contre-la-montre mais on se demandait quand même si Cadel Evans allait pouvoir reprendre plus de 57s aux deux frangins.

Il a fait mieux que ça en allant presque gagner cette étape tout juste devancé par le spécialiste Tony Martin. L’australien repousse tous ses concurrents et se place en tête du classement général.

Andy Schleck va donc terminer de nouveau 2ème du Tour pour la 3ème année consécutive devant son frère Frank et Thomas Voeckler qui termine au pied du podium.


Retour sur cette avant dernière étape.

Les bouchons et la météo désavantagent certains


Les coureurs étaient logés hier soir au Club Med à l’Alpe d’Huez et ont dû faire la route ce matin vers Grenoble. Beaucoup ont été bloqués dans les embouteillages si bien que certains sont arrivés à Grenoble quelques minutes seulement avant leur départ.

Ce fut le cas de Dumoulin par exemple qui n’a presque pas pu s’entraîner ni s’échauffer, étant arrivé juste avant son horaire de départ pour ce contre la montre.

Mais les bouchons ne furent pas les seuls éléments perturbateurs de cette journée pour les coureurs. La pluie a également faussé un peu le jeu pour certains coureurs mais fort heureusement pas pour le top 10 du Tour.


Cancellara piégé par la pluie

Parti tôt du fait de son classement général, Fabian Cancellara, champion du mon de la spécialité a fait un contre la montre plus faible qu’à son habitude ne terminant que 8ème.

Il a en effet roulé sous la pluie et sur une chaussée mouillée ce qui l’a beaucoup désavantagé face aux coureurs partis plus tard que lui et qui ont roulé sur le sec et sous le soleil.


Une rampe et du matériel capricieux

Plusieurs coureurs ont également eu des soucis sur la rampe de lancement du chrono. C’est assez rare de voir des coureurs avoir des soucis mécaniques ou d’équilibre dès le départ.

On a vu ainsi vu Philippe Gilbert avoir un saut de chaine au départ, Contador se faire retenir (ou tenter de partir avant le décompte final) et manquer de tomber également.


Plusieurs autres coureurs ont glissé au démarrage. Etonnant.

En plus de cette rampe de lancement, Philippe Gilbert a évité la chute suite à un saut de chaine dans une montée, se rattrapant avec le bas ventre (comprendre l’entrejambe…on a mal pour lui…) comme il pouvait sur son tube horizontal. Il était énervé mais fidèle à sa politesse habituelle et a déclaré qu’il demanderait des explications le soir. On peut le comprendre. Autant de soucis sur si peu de kilomètres, c’est difficilement compréhensible.

Pointé comme favori, Edvald Boasson Hagen a été lui aussi victime d’un souci mécanique puisque son guidon a cassé à 5km de l’arrivée. Il a rapidement changé de vélo mais n’a pas pu refaire le retard qu’il avait déjà à ce moment-là. Dommage pour le jeune norvégien qui, en plus de ce souci portait au bras un brassard noir, symbole du deuil de son pays, frappé hier par des terribles attentats terroristes.


Contador et Sanchez finissent fort

Les deux espagnols bien en vue hier sur l’étape remportée par Rolland ont encore montré qu’ils finissent le tour très forts malgré leurs faibles prestations dans la montagne et leurs défaillances.

Contador et Sanchez finissent donc 5ème et 6ème du Tour après un contre la montre très bon, dignes de leur niveau intrinsèque et réel.

Péraud, Voeckler et Rolland confirment leur superbe prestation sur le Tour

Les français ont brillé sur cetet avant dernière étape. Démontrant qu’ils étaient bien là grâce à leur forme et pas frâce à des concours de circontance, Voecker, Péraud et Rolland ont fait un très bon chrono.

Voeckler renforce sa 4ème place, se rapprochant même des frères Schleck et résistant à Contador 5ème.

Rolland confirme son nouveau statut de futur grand coureur en rapportant le maillot blanc. Il a tout donné pour résister à Taramae et termine à la 11ème place du Tour, juste derrière Péraud qui pour son premier Tour, à 34 ans, termine 10ème. Superbe performance ! On lui souhaite de revenir encore meilleur l’année prochaine.


Andy et Frank Schleck à leurs niveaux mais trop faibles

Les frères luxembourgeois ont fait un chrono digne de leur force mais pas suffisamment bon pour défendre leur place face à Cadel Evans, bon rouleur et transcendé par l’enjeu aujourd’hui.

Le maillot jaune n’a pas permis à Andy Schleck de maintenir son avance face à Cadel Evans. A mi parcours, l’australien avait déjà refait tout son retard et continuait de creuser son avance.

Pas étonnant quand on sait que les Schleck n’avaient pas reconnu le contre la montre en amont du Tour, là où Evans, en plus de l’avoir fait lors du Dauphiné, l’avait reconnu plusieurs fois à l’entraînement. A ce niveau de performance et avec leurs défauts dans cet exercice, il n’y a pas de secret à leur mauvaise performance face à Evans pour les frères Schleck.
Ils terminent donc 2ème et 3ème du Tour de France.


Martin remporte l’étape devant Evans

Tony Martin, en grand spécialiste du chrono a gagné l’étape du jour. C’était un de ses rêves de remporter une étape sur le Tour. Il a fait la course parfaite, passant même à quelques millimètres de la sanction fatale en voulant prendre l’aspiration de la voiture Sky qu’il doublait et manquant de se prendre le pare chocs de celle-ci, la différence de vitesse étant plus forte que ce qu’il avait estimé certainement.

Il avait déjà remporté cette même étape sur le dauphiné il y a quelques semaines et il a aujourd’hui fait de même en à peine 5s de plus sur le même circuit après 3 semaines éprouvantes, c’est dire sa performance.

Il a fait un temps que personne, pas même Evans, dans la forme de sa vie n’a pu venir contester.

Contador termine 3ème à plus d’une minute et De Gendt 4ème démontrant ainsi ses aptitudes dans les grand Tours, lui qu’ona vait déjà vu en jaune sur Paris-Nice et hier à l’attaque dans la montée de l’Alpe.


Interview du vainqueur Étape :



Résumer de l'étape 20 du Tour de France 2011:



_________________
Vous voulez vous aimer : aimez-vous donc dans les autres ; car votre vie est dans les autres, et sans les autres votre vie n'est rien.

(Pierre Leroux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» [Semaine des As 2011] Résultats et commentaires
» Tour du Pays Basque 2011
» Tour des Mauges
» 25-26/06/2011: 24 heures de Montguyon (17)
» trail tour 76 - 2011
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Tour De France 2011: Dossier n°27 /Résultats :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Tour De France 2011: Dossier n°27 /Résultats

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sandra Sundy Vélo :: BLOG DE L'INFOS-
Sauter vers: